LDD : Livret développement durable : Présentation et Alternatives

LDD

Le LDD fait partie des livrets d’épargne dont les dépôts progressent ces derniers mois, encouragés par les hausses de taux. 

À fin décembre 2022, les encours s’élevaient à 134 Md€, soit une augmentation de + 6,30 % par rapport à fin 2021. 

Destiné à se constituer un matelas financier de sécurité, le livret de développement durable est souvent mis en avant par les banques pour sa souplesse d’utilisation. Malgré le relèvement de la rémunération, que penser de ce livret réglementé pour capitaliser ses économies ? Quelles sont les solutions parallèles permettant de faire fructifier un capital ? Zoom sur le livret développement durable solidaire et les alternatives au LDD.

Un compte pour gérer librement ses économies

Anciennement appelé CODEVI, le livret de développement durable et solidaire (LDDS) est prisé par les particuliers pour se constituer une épargne de précaution. Les formalités pour ouvrir et clôturer un LDDS sont simples. Les textes ne prévoient pas de minimum de versement lors de la souscription, mais les banques imposent souvent un dépôt de 15 €. Un seul compte est autorisé par personne, deux par foyer fiscal domicilié en France. Un mineur peut disposer d’un livret réglementé solidaire s’il est indépendant fiscalement parlant. 

L’atout majeur du LDD vient des dépôts et des retraits que vous pouvez réaliser à tout moment. Pour clôturer votre compte, une demande écrite à votre conseiller bancaire suffit.

Un livret recherché pour ses avantages financiers

Le LDDS retient l’attention pour son absence de coût de gestion. Les opérations d’ouverture et de clôture de comptes sont gratuites, tout comme les mouvements de fonds en cours de contrat. Les versements sont libres, ce qui vous permet d’anticiper des achats importants ou de vous constituer une cagnotte en douceur. 

Côté fiscalité, les intérêts perçus sont nets, ils ne sont soumis à aucun impôt ni prélèvements sociaux. Ce type de livrets réglementés reste attractif pour les avantages fiscaux auxquels ils donnent droit.

Des points sensibles qui limitent son intérêt

Souplesse ne veut pas dire produit rentable pour capitaliser son épargne. 

Une rémunération bridée en deçà de l’inflation

Le LDD est un livret réglementé tout comme le Livret A, les comptes ou plans épargne logement ou les autres livrets. Leurs conditions de fonctionnement et de rémunération sont donc fixées par l’État. Le taux du compte d’épargne développement durable a été relevé en 2022 et au 1er février 2023 pour atteindre 3 %.
Si on la compare au coût de la vie, la rémunération du LDDS reste inférieure au taux d’inflation. Ce qui veut dire que les fonds conservés sur un compte réglementé tel qu’un livret solidaire vous font perdre du pouvoir d’achat.

 

Un plafond peu propice à l’investissement

Le plafond de 12 000 € peut être vite atteint pour les épargnants. En 2021, l’encours moyen d’un LDD était 5 100 €, mais 22 % des comptes dépassaient la limite supérieure selon un rapport de la Banque de France. Ce même document relève que plus de la moitié des livrets de développement durable et solidaire ont plus de dix ans. 

À eux seuls, les 57 % de comptes LDDS monopolisent 57 % de l’encours. Au vu des faibles rendements sur le long terme et des limites de plafond, mieux vaut alors basculer sur des placements financiers offrant d’autres avantages.

Des alternatives au LDD pour renforcer votre épargne sur le long terme

Parmi les placements alternatifs, quelques produits financiers se distinguent sur le marché.

L’assurance vie pour ses visées patrimoniales

Un produit de placement plébiscité par les épargnants français

Investir dans des assurances vie vous aide à constituer une épargne comme le LDD livret de développement durable. Cependant, l’assurance vie est plutôt destinée à des profils ayant des objectifs patrimoniaux puisqu’elle permet de faire fructifier un capital ou une rente sur le long terme.

Que ce soit pour un complément de salaire ou de retraite ou pour transmettre son patrimoine sans frais de succession, ce produit financier reste le placement adoré des Français. Une fois ouvert, un contrat n’est pas transférable d’un établissement à l’autre. Parmi les points forts mis en avant, on relève l’absence de plafond de versement, la libre désignation du ou des bénéficiaires et son allègement d’impôt. Il vous faut cependant attendre 8 ans avant de bénéficier d’un avantage fiscal. En réalité, l’imposition des plus-values dépend de la date de souscription du contrat et de celle du retrait.

Alternatives au LDD et à l'assurance vie

Des performances gommées par les nombreux frais 

Du point de vue de la rémunération, tout dépend de la composition de votre enveloppe fiscale, de votre horizon de placement et de l’établissement sollicité pour souscrire votre contrat. Les très nombreux prélèvements viennent grever régulièrement sa rentabilité entre les droits d’entrée, les coûts cachés comme les frais de gestion ou les frais de performance. Les risques de pertes restent possibles, surtout sur les contrats au profil dynamique visant de hauts rendements.

Vous avez la possibilité de sécuriser votre compte avec des fonds euros dont le taux de rendement reste faible. À noter qu’un grand nombre d’assurances vie combine ces fonds sécurisés avec des unités de compte (OPCVM, obligations, SCPI, OPCI, etc.) via des contrats multisupports. Cette formule de placement permet de dynamiser ou de stabiliser votre capital en fonction du niveau de risques attendu. Cependant, le choix reste bien souvent peu diversifié, car les banques proposent un choix limité de placement. Par conséquent, la performance du couple rendement-risque est réduite.

Les SCPI pour leurs rendements immobiliers

Un produit pour investir dans la pierre papier

Une société civile de placement immobilier (SCPI) génère des rendements issus d’un patrimoine immobilier géré par cette société. L’acquisition de parts de SCPI vous permet de diversifier vos investissements au sein de programmes immobiliers variés. Par exemple, votre portefeuille peut héberger des parts de SCPI d’entreprises et des SCPI résidentielles. 

Aucun plafond d’investissement n’est fixé contrairement aux livrets solidaires de développement durable. Des dividendes peuvent être versés à période régulière au titre de revenus fonciers. Sur le plan fiscal, ces gains financiers sont déclarés en tant que revenus fonciers et donc soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu. Notez que les résultats peuvent entraîner un déficit dans le cas de SCPI fiscale en déficit foncier, lequel vient en déduction de vos impôts sur le revenu. 

Besoin de conseils sur la gestion de votre patrimoine  ou sur sa constitution?

Des performances variables selon les produits choisis

Les rendements ne sont pas garantis comme les LDD, mais il est possible de diversifier les opérations immobilières pour dynamiser son portefeuille. Avant de s’engager, il est donc préférable de vérifier un certain nombre de points comme l’ensemble des frais pouvant minimiser les performances de ces produits financiers. On compte approximativement 215 SCPI sur le marché, mais seulement une centaine sont disponibles. Chacune d’entre elles correspond à des valeurs ou des objectifs d’investissement. Reste à savoir laquelle privilégier selon votre profil d’investisseur.

Les produits structurés pour la protection du capital

Des produits hybrides à composer selon votre profil d’investisseur

Si vous cherchez un placement financier sécurisant une partie de votre capital investi, orientez-vous vers les produits structurés. Le principe est simple. Leur composition prévoit des actifs financiers pouvant héberger à la fois des obligations pour stabiliser votre investissement et des produits dérivés. Ces derniers répliquent les résultats des produits sous-jacents tels que des actions, des indices boursiers, des contrats d’option, etc. Les fonds à formules indiquent une échéance qui permet de définir une rentabilité prévisionnelle. Vous pouvez investir librement les sommes de votre choix, sans limite. Pour la partie fiscale, les gains relèvent du prélèvement forfaitaire unique de 30 %

La sécurisation et les performances de votre portefeuille à la carte

Les risques de ces produits structurés diffèrent des LDDS. Ils sont liés aux tendances des marchés financiers, ce qui donne une part d’incertitude sur le plan de la rémunération récompensé par des gains plus importants.

Avec ce produit sur mesure, vous avez la possibilité de protéger tout ou une partie de votre capital. Le revers de la médaille, c’est que la rentabilité peut être plafonnée, voire nulle. 

Le niveau de risques se détermine à la signature du contrat. Il joue sur la volatilité de votre portefeuille ou sa stabilité.

Comparatif LDD et autres placements - Xperts Patrimoine

Placer son épargne sur un livret réglementé de développement durable permet de sécuriser ses économies et de profiter pleinement d’un placement à la fiscalité favorable. Mais le plafonnement des versements et la faible rémunération freinent les performances. 

C’est pourquoi il est préférable de diversifier vos placements financiers en choisissant des supports adaptés à votre profil d’investisseur et sans limites de versements. En tablant sur du long terme, cette stratégie financière vous aide à obtenir des résultats positifs.

Chaque situation personnelle est unique. Pour connaître la formule d’investissement la plus judicieuse selon vos objectifs, faites appel à notre cabinet en ingénierie de patrimoine. Bénéficiez ainsi d’un diagnostic personnalisé qui vous permet de vous guider dans vos choix d’investissement.

LDD
CONTACTEZ UN CONSEILLER EN GESTION DE PATRIMOINE

    BUREAUX

    11 ALLÉE ORION – 64600 ANGLET​

    TÉLÉPHONE

    +33 (0)6 62 42 98 38​

    EMAIL

    CONTACT@XPERTS-PATRIMOINE.FR​