L’année commence bien pour certains !

Du côté des prêts immobiliers

 

En ce début d’année, les taux des crédits immobiliers sont à nouveau en baisse et les taux d’usure* stagnent pour les prêts de 20 ans et plus ce premier trimestre 2021 (légère hausse pour les prêts de moins de 20 ans). N’oublions pas que les taux d’endettement ont également été assouplis en passant de 33% à 35% maximum.

*Taux d’usure: taux plafonds au-delà desquels une banque n’a pas le droit de prêter.

Ces conditions vont permettre à certains emprunteurs d’être resolvabilisés, donc limiter les refus de financement des banques. Tout cela contribue au dynamisme du marché immobilier pour ce premier trimestre de l’année.

Les taux de crédits sont en baisse dans plusieurs banques en janvier 2021 de l’ordre de -0,05% à -0,20%.
En moyenne les taux sont actuellement de 1,05% sur 15 ans, 1,25% sur 20 ans, 1,45% sur 25 ans soit environ 0,10% de moins qu’en janvier 2020.

Vous l’aurez compris, si vous avez un projet immobilier c’est le moment d’en profiter!

Du côté de l’investissement immobilier locatif

 

Si vous souhaitez faire du locatif ou que vous possédez déjà un ou plusieurs biens, au-delà de la rentabilité de votre projet n’oubliez pas de réfléchir avant chaque achat. Vous devez vous poser les bonnes questions: quel statut juridique/fiscal est le plus avantageux: LMP, LMNP, montage de société? Vais-je transmettre ce bien à mes enfants, etc.?

N’oubliez pas d’être toujours au courant des dernières actualités, car ces statuts sont amenés à changer. En effet à l’heure où vous lisez cet article le statut LMP Loueur Meublé Professionnel a été modifié depuis le 1er janvier 2021.

Ce statut devient moins intéressant, car les prélèvements sociaux ont été remplacés par les cotisations sociales. En effet, les propriétaires – bailleurs qui ne s’étaient pas inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) les années précédentes étaient assujettis aux prélèvements sociaux de 17,2% sur le montant de leurs bénéfices.

Malheureusement suite à cette modification, au 1er janvier 2021 tous les propriétaires en LMP devront payer des cotisations sociales sur les bénéfices de leurs locations dont le taux varie entre 35% et 40% de leurs bénéfices.
Cotiser à la sécurité sociale des indépendants donne tout de même l’avantage d’accéder à une couverture sociale et de valider 3 trimestres par an pour la retraite.

Vous l’aurez compris la rentabilité des investisseurs en LMP sera impactée, car ils seront plus taxés. De plus, même si le bénéfice est nul, ils auront également un minimum de 1145€ par an à régler auprès de l’URSSAF.

Pour rappel avant le 1er janvier 2021 afin de bénéficier du statut LMP le loueur en meublé devait respecter les critères suivants :

  • Percevoir plus de 23 000€ de revenus fonciers
  • Les loyers doivent représenter plus de la moitié des revenus du foyer fiscal
  • Inscription au RCS (Régime du Commerce et des Sociétés)

Aujourd’hui il reste uniquement les deux critères suivants :

  • Percevoir plus de 23 000€ de revenus fonciers
  • Les recettes doivent être supérieures à la somme des revenus d’activités du foyer fiscal

Attention, si vous souhaitez arrêter cette activité et/ou revendre vos biens, la taxe sur la plus-value appliquée sera celle du régime des professionnels sans exonération. Alors que celle applicable pour le statut du LMNP reste le régime des particuliers, avec abattement et exonération au bout de 30 ans.

 

Le cabinet Xperts patrimoine a travaillé afin d’anticiper et de pallier à ces nouveautés défavorables (LMP et LMNP). On propose aujourd’hui des solutions tout aussi avantageuses et adaptées aux besoins des clients (percevoir des revenus, décupler son patrimoine, avoir une fiscalité attractive, transmission de patrimoine simplifiée, etc.)

Si vous souhaitez être accompagné dans vos démarches ou pour optimiser la fiscalité de votre/vos investissement(s) immobilier(s), n’hésitez pas à nous contacter.