L’or. La simple évocation de ce mot procure instantanément des images brillantes, lumineuses, invitant à une certaine idée de ce qui est beau, de la réussite, mais aussi de la richesse. Tout le monde ou presque sait ce que représente l’or, ce métal noble et précieux à plus d’un titre. Toutefois, il est intéressant de se demander pourquoi l’or est-il si précieux. Qu’est-ce qui donne sa valeur à l’or ? Après tout, d’autres métaux ou quelques pierres précieuses peuvent subjectivement être plus jolis ou s’avérer plus utiles de par leur utilisation, aux yeux de certains. Et pourtant, l’or reste une référence lorsqu’il s’agit de valeur monétaire internationale ou quand on pense à la représentation du succès, tel un affichage d’une réussite sociale, économique ou sportive.

L’or, c’est une histoire, mais c’est aussi l’Histoire. Ce métal précieux a parcouru les siècles et les civilisations, évoluant de simple ornement spirituel à monnaie incontournable de l’économie mondiale, cette valeur refuge est en fait le fruit… d’une rencontre cosmique !

Si cette histoire céleste et dorée vous intéresse ou, pour les plus terre à terre, si vous souhaitez en savoir plus sur l’achat de l’or, cet article concocté par nos experts (en or !) est pour vous. Pourquoi acheter de l’or ?

Si vous êtes intéressé pour investir dans l’or, voici quelques éléments de réponses, juste après sa petite histoire, et tout ce qu’il faut savoir à propos de l’or.

 

L’or : histoire d’un métal précieux venu d’ailleurs

D’où provient l’or et comment le fabrique-t-on ? Ces deux questions ont suscité bien des recherches, des interrogations, des doutes, de même qu’elles ont pu être au centre de quelques croyances plus ou moins scientifiques, voire mystiques. L’Homme ne sait pas fabriquer ou créer de l’or. En revanche, la science a su déterminer l’origine de l’or, ainsi que sa provenance.

 

D’où provient l’or ?

Comme le revendiquait le slogan d’une célèbre série télévisée des années 90, la vérité est ailleurs. En effet, l’origine de l’or est cosmique. Ce métal doré et brillant est le fruit de la rencontre explosive entre des étoiles, bien loin de la Terre. L’or proviendrait ainsi de la nucléosynthèse stellaire, c’est-à-dire la fusion de plusieurs étoiles à neutron (information parfaite pour briller en société !). Maintenant que vous savez d’où il vient, vous comprenez mieux l’impossibilité humaine à fabriquer de l’or.

 

Qui a découvert l’or ?

C’est bien connu, Christophe Colomb a découvert les Amériques en 1492, pour y chercher, entre autres… de l’or. Mais savez-vous qui a découvert l’or ? Si on ne sait pas exactement qui ou quelle civilisation l’a découvert en premier, les recherches scientifiques et archéologiques ont cependant pu déterminer l’apparition historique de l’or vers la fin de la Préhistoire, plus précisément à l’ère du Chalcolithique. On estime que le plus vieil objet en or trouvé à ce jour, dans la nécropole de Varna (en Bulgarie), serait daté d’au moins 5000 ans av. J.-C.

 

La symbolique de l’or

Bien avant son rôle monétaire initié par l’Égypte antique et le Moyen-Orient, précurseurs dans ce domaine, l’or représentait avant tout la beauté et le pouvoir, et était associé aux cultes des dieux et des dirigeants dans bon nombre de civilisations anciennes : on recherchait ce beau métal doré et brillant pour rendre gloire aux divinités et aux rois. Instinctivement, avant tout usage marchand ou monétaire, l’Homme a immédiatement donné la plus grande valeur qui soit à l’or.

Au travers des âges, les déterminismes culturels et religieux ont façonné la valeur symbolique et spirituelle de l’or :

  • Pour l’Empire chinois, l’or représentait le divin soleil, ainsi que la perfection et la lumière
  • Pour la Grèce antique, l’or symbolisait la lumière, mais aussi la chaleur et la fertilité
  • Pour les Égyptiens, l’or rendait hommage aux dieux et magnifiait les pharaons grâce à leurs ornements

De tout temps, l’or a représenté la richesse spirituelle et religieuse en servant à la confection d’apparats et d’ornements. Aujourd’hui encore, sa valeur spirituelle ne se dément pas, allant même jusqu’à symboliser la réussite. Quelle est la plus haute récompense sportive ? Une médaille d’or bien sûr !

 

Pourquoi l’or est-il précieux ?

Si l’Homme lui a immédiatement conféré une grande valeur du fait de sa beauté, d’autres facteurs expliquent pourquoi on considère l’or comme un métal dit « précieux ». À quoi est donc due cette fameuse préciosité ? Tout simplement à quelques propriétés extraordinaires et assez uniques :

  • L’or est ductile et malléable, on peut ainsi facilement le travailler
  • L’or est un métal noble, il résiste à l’oxydation et à la corrosion
  • L’or est un métal rare, cela qui lui confère de la valeur
  • L’or est fongible, c’est-à-dire qu’il ne perd pas en valeur lorsqu’on le sépare en plusieurs unités (contrairement à un billet, un animal ou une œuvre d’art, par exemple)

En outre, l’or est beau, brillant et lumineux, ce qui, combiné à ses caractéristiques presque divines (normal quand on est issu d’une rencontre cosmique !), en fait le métal noble et précieux par excellence. Sa valeur, sa solidité et sa symbolique font de l’or l’élément terrestre parfait pour répondre aux 3 besoins essentiels d’un usage monétaire : compter, échanger et stocker de la valeur.

 

L’or : la première monnaie de l’Histoire ?

Comme évoqué précédemment, les Égyptiens et les civilisations du Moyen-Orient furent probablement les premiers à utiliser l’or à des fins commerciales. C’est pendant l’Antiquité que l’on attribue la première frappe de monnaie « classique », c’est-à-dire des pièces rondes et plates, à la civilisation Lydie (et son fameux roi Crésus), entre le 6e et le 8e siècle av. J.-C.. Ces pièces de monnaie étaient en réalité un mélange de 63 % d’or et de 27 % d’argent, appelé « électrum ». Grâce à la forte densité de l’or, ainsi que la facilité à le fondre et le travailler, ces premières pièces de monnaie ainsi standardisées ont progressivement remplacé les arrangements de commerce comme le troc, et ont ainsi facilité et favorisé les échanges commerciaux traditionnels tels que nous les connaissons de nos jours.

Voilà pour la petite (mais passionnante) histoire de l’or et de ses origines !

Vous savez à présent à qui vous avez affaire. Et si on vous disait que, de nos jours, l’or est encore et toujours une valeur refuge dans laquelle il peut être intéressant d’investir. Alors, investir dans l’or, comment ça marche ?

 

Pourquoi acheter de l’or aujourd’hui ?

Depuis longtemps, l’investissement dans l’or constituait un placement traditionnel jusqu’à ce qu’au siècle dernier, investir sur les marchés financiers devienne plus intéressant et « tendance ». Toutefois, depuis les crises financières successives (notamment en 2008), acheter de l’or apparaît de nouveau comme une bonne idée. Sa valeur a beaucoup progressé ces derniers mois, retrouvant ainsi son niveau du début des années 2010 (environ 1800 dollars l’once). Négociable presque partout, le précieux métal doré est LA valeur refuge pour protéger son patrimoine, mais aussi un très bon outil de diversification, comme nous le verrons plus tard.

 

La ruée vers l’or ?

Preuve de son renouveau et de sa bonne santé depuis quelques années, le cours de l’or a connu un record historique le 27 juillet 2020 en atteignant les 1944,71 dollars pour une once d’or. Cette dernière, également appelée « Once Troy », est la mesure de poids utilisée par les marchés financiers et correspond à un poids de 31,10 grammes (autre information pour briller en société !). Elle se négocie actuellement autour des 1850 dollars, mais attention, ce taux est fluctuant.

D’après le World Gold Council, l’état français détient près de 2436 tonnes d’or dans ses réserves officielles détenues par la Banque de France, faisant du pays le 4e plus gros détenteur mondial de ce précieux métal jaune. La part grandissante de l’or dans les réserves officielles (63 % en 2021) permet de rassurer les marchés financiers, notamment en cas de crise ou de choc économique (hausse du cours des matières premières par exemple). Cette tendance se confirme au niveau mondial.

La ruée vers l’or pour les états, ok, mais quid des investisseurs particuliers ?

 

Quelques bonnes raisons pour investir dans l’or

Le contexte macroéconomique actuel, présentant des taux d’intérêt très bas (voire négatifs), est propice pour acheter de l’or : l’achat d’or est plus compétitif que l’achat d’obligations, par exemple. Dans un climat politique et économico-social incertain, du fait de la pandémie liée au Coronavirus, mais aussi de la crise sino-américaine ou encore de la dépréciation du dollar, investir dans une valeur refuge telle que l’or, ou tout autre actif réel est rassurant pour les épargnants.

Beaucoup d’experts et d’économistes recommandent aux particuliers qui souhaitent investir et protéger leur patrimoine d’acheter de l’or, car son évolution est peu dépendante des fluctuations des autres types d’actifs (comme les actions) : son ratio « rendement/risques » est performant. Ainsi, il est souvent préconisé au particulier d’investir dans l’or pour constituer la base de son portefeuille, dans des proportions correspondant au facteur risque qu’il est prêt à courir :

  • Portefeuille prudent: 2 à 5 % d’investissement « or » dans le portefeuille
  • Portefeuille dynamique: 5 à 6 % d’investissement « or » dans le portefeuille

Ce métal doré a beau être physiquement résistant et solide, il n’en demeure pas moins qu’en économie, on le caractérise comme étant très « liquide ». Pourquoi cela ? L’image employée ici à titre économique signifie tout simplement que l’or est toujours simple à revendre : son prix est facilement connu par les investisseurs, et sa caractéristique de fongibilité facilite son achat. Par exemple, à l’heure où nous rédigeons ces lignes, le cours d’un lingotin d’or de 5 grammes se négocie autour de 270 euros. Il est ainsi relativement simple de vendre son or.

De plus, et contrairement aux autres valeurs monétaires, l’or n’est pas sous le contrôle d’un gouvernement ou d’un état, et ne dépend donc pas directement de décisions économiques ou politiques.

Vous n’êtes pas encore convaincus ? Alors voici, en bref, quelques autres bonnes raisons pour investir dans l’or :

  • L’or est un placement et une monnaie historique: c’est la seule forme de monnaie existant depuis 5000 ans
  • Les sociétés minières ne peuvent pas augmenter leur production d’or à cause de la crise de 2008 (« credit crunch »), la demande est donc plus importante que l’offre
  • Dépréciation du dollar en tant que monnaie de réserve
  • L’or est encore sous-évalué alors que les monnaies font face au risque d’hyperinflation résultant des « politiques de crise économique »

Acheter de l’or, c’est un bon placement sur le court terme :

  • Incertitude sur les valeurs financières liée au contexte économique et sanitaire
  • L’inflation actuelle, structurelle et conjoncturelle, baisse la valeur des monnaies (on achète moins avec la même quantité de monnaie que précédemment)

Acheter de l’or, c’est un bon investissement sur le long terme :

  • Il y a toujours une forte demande d’or: il est utilisé comme valeur refuge, mais aussi comme matière première essentielle dans la joaillerie et dans l’industrie (composant électronique hautement conductible utilisé dans les smartphones, ordinateurs, télévisions ou en hifi)
  • L’offre d’or est limitée : c’est un petit marché dans lequel on estime à 153 000 tonnes le volume d’or actuellement en circulation, alors qu’il n’en resterait qu’à peine 55 000 tonnes à extraire et à exploiter

Bon à savoir : on peut acheter ou vendre l’or sous deux formes, l’or papier ou l’or physique. L’or papier correspond à des certificats, trackers, ou encore à des actions de société aurifère. L’or physique, lui, c’est… de l’or, tout simplement (lingots ou pièces par exemple) !

 

La fiscalité de l’or

En France, l’achat d’or n’est pas taxé, seule la vente l’est. Toutefois, si l’achat de lingots ou de pièces frappées après 1800 est exonéré du paiement de la TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée), les pièces en or de collection, elles, sont soumises à la TVA de 20 %, car n’étant pas considérées comme des moyens de paiement légaux.

Pour vendre de l’or physique, les particuliers disposent de deux options, à savoir la taxe forfaitaire ou le régime de la plus-value :

  • Taxe forfaitaire: elle se monte à 11 % du montant total de la vente (le taux de la taxe applicable aux cessions et exportations de métaux précieux, réalisées jusqu’au 31 décembre 2017, était de 10 %)
  • Régime forfaitaire de la plus-value: si la différence entre le prix de vente et le prix d’achat est nulle ou négative, il n’y a aucune taxation. En revanche, si la différence est positive, la taxe s’élève à 36,2 % correspondant à 19 % d’impôt sur la plus-value et 17,2 % de prélèvements sociaux

Concernant les bijoux, les objets d’art, les objets de collection ou encore les antiquités, le taux d’imposition est fixé, lui, à 6 %.

En outre, la contribution pour le remboursement de la dette sociale (CRDS) au taux de 0,5 % mentionnée à l’article 1600-0 I du CGI est applicable à toutes les opérations entrant dans le champ d’application de la taxe forfaitaire.

Bon à savoir : la plus-value imposable bénéficie d’un abattement de 5 % par année de détention, à partir de la troisième année. Ainsi, après 22 ans de détention, la vente de l’or est totalement exonérée d’impôt.

Pour vendre de l’or papier, le champ d’application de la fiscalité est celui des revenus et des plus-values de cession des valeurs mobilières. Les plus-values sont ainsi taxées par défaut, au titre du Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU), ce dernier s’élevant à 30 %. Il est cependant possible d’opter pour une taxation au titre de l’Impôt sur le Revenu (IR). Les bénéfices sont alors imposés au Taux Marginal d’Imposition (TMI), et les prélèvements sociaux (17,2 %) sont dus dès le premier euro de plus-value.

 

Comment acheter de l’or et à quoi faire attention

Acheter de l’or, c’est comme une bonne recette de cuisine ou un voyage à l’étranger, cela ne s’improvise pas !

Pour acheter de l’or physique, il convient de s’adresser directement à une banque ou alors de passer par un courtier spécialisé (une commission de 1,5 à 2,5 % est généralement appliquée). Quoi qu’il en soit, il faudra « passer un ordre », selon le même procédé que pour l’achat ou la vente d’actions boursières :

  • On peut passer un ordre « au mieux », c’est-à-dire que l’achat est exécuté au cours de la prochaine cotation
  • On peut passer un ordre « à cours limité », c’est-à-dire qu’on fixe un prix que l’on souhaite atteindre pour le cours

Bon à savoir : en France, il n’existe plus de cotation officielle pour l’or depuis 2004, il faut donc passer par des sites spécialisés d’achat-vente d’or (par exemple : « Comptoir national de l’or »).

Pour acheter de l’or papier, il faut acheter et vendre des actions, des parts de fonds ou bien des produits dérivés, comme des certificats ou des trackers. En pratique, cela revient à passer des ordres d’achat ou de vente, de la même façon que pour des actions en bourse.

 

Acheter de l’or papier ou de l’or physique ? That is the question !

La réponse à cette question est somme toute assez simple puisqu’elle dépend de votre objectif.

Pour simplifier, disons que ces deux supports sont complémentaires. Néanmoins, ils ont chacun une utilité plus particulière :

  • L’achat d’or papier est recommandé pour les investisseurs recherchant la rentabilité à court terme: revente des titres lorsque le cours de vente est supérieur au cours d’achat
  • L’achat d’or physique permet aux particuliers de sécuriser leur patrimoine : c’est une épargne « de précaution » sur le long terme

Bon à savoir : on estime que 10 % des Français détiendraient de l’or, environ 3000 tonnes, ce qui représente tout de même un total d’à peu près 120 milliards d’euros !

Attention à l’achat et à la vente de bijoux en or. En effet, le détenteur de bijoux en or, qu’il les ai achetés ou qu’il en ai hérité, n’obtient en général que la valeur en or du bijou, cette dernière étant souvent inférieure à la valeur d’achat ou réelle du bijou.

La ruée vers l’or n’est pas synonyme de fortune lorsqu’on parle d’investir dans l’or, surtout dans l’or physique. On achète de l’or physique pour se « débancariser » et pour prévenir d’éventuelles crises économiques, dans une logique d’épargne de précaution. À ce titre, l’administration fiscale considère comme de l’or d’investissement les lingots et certaines pièces d’or. Celui-ci bénéficie d’avantages qui ne profitent pas aux bijoux ou aux médailles commémoratives en or.

Pour aller plus loin : l’article 298 sexdecies A du Code général des impôts (CGI) considère comme or d’investissement l’or sous la forme d’une barre, d’un lingot ou encore d’une plaquette d’un poids supérieur à un gramme, et dont la pureté est égale ou supérieure à 995 millièmes (représenté ou non par des titres),  ainsi que les pièces d’une pureté égale ou supérieure à 900 millièmes frappées après 1800, ayant ou ayant eu un cours légal dans leur pays d’origine (et dont le prix de vente n’excède pas de plus de 80 % la valeur de l’or qu’elles contiennent).

Bon à savoir : l’Union européenne reconnaît l’or d’investissement au travers d’un statut officiel afin de favoriser l’utilisation de ce dernier en tant qu’instrument d’épargne, en accordant des exonérations de taxes pour les livraisons d’or dédiées à cet effet.

En ce qui concerne l’or papier, les objectifs et les modalités sont différents. Comme cela a été évoqué précédemment, l’or papier s’adresse davantage aux investisseurs à la recherche de rendement sur le court terme. Ici, les risques pour l’investisseur sont les mêmes que pour n’importe quel indice boursier.

Mieux vaut donc être déjà un minimum aguerri sur ces pratiques ou… bien conseillé !

Julie Gicquel
Julie Gicquel
17:36 08 Mar 21
Je recommande.
Guillaume Fernandez
Guillaume Fernandez
09:25 16 Feb 21
Une équipe au top, qui a su m'accompagner et répondre à toutes mes problématiques. Enfin des conseillers en patrimoines qui sont à l'écoute de leurs clients. Je conseil vivement le Cabinet Xperts Patrimoine.
Jean-Charles Candaux
Jean-Charles Candaux
13:10 25 Jun 20
Très réactif et inventif. Jonathan a su me proposer des solutions qu'on ne m'avait jamais proposé. (les autres conseillers que j'avais rencontré ne me proposaient que du Pinel !)
Guillaume Rayton
Guillaume Rayton
09:22 19 Mar 20
Sincèrement, c'est une enseigne et un personnel que je recommande chaleureusement. On comprend très vite que l’intérêt du client est mis en avant. Les conseils sont pertinents et adaptés. Le suivi est top et régulier. La disponibilité des conseillers est exemplaire. Un grand bravo pour la rigueur dont vous faites preuve.
Terrain Liz
Terrain Liz
20:15 22 Nov 19
Sérieux, professionnalisme, sur mesure et convivialité sont les termes qui résument notre rencontre avec Jonathan Rio.De très bons conseils, des actions misent en place afin de nous faire économiser...Ce qui est dommage aujourd’hui, c est de ne pas les avoir rencontré plus tôt!À très bientôt!Merci à vous
Avis suivants

Contactez un conseiller en gestion de patrimoine

14 + 6 =

logo-Xperts-Patrimoine

Conseiller en Gestion de patrimoine, nous intervenons aussi bien dans le domaine des placements, fiscalité, succession, crédit, assurances et transactions immobilières au Pays Basque et sud Landes.

Coordonnées

Jonathan RIO dispose du statut de Conseiller en Investissements Financiers référencé sous le numéro E004785 auprès de l’Autorité des Marchés Financiers par l’Association Nationale des Conseils Financiers (ANACOFI). Jonathan RIO dispose également de la carte d’agent immobilier n° CPI 4002 2018 000 035 535 auprès de la Sous-Préfecture de Dax et est référencé sur le registre unique des intermédiaires en Assurance, Banque et Finance de l’ORIAS sous le numéro 18005813 en tant que courtier d’assurance, courtier en opérations de banque et conseiller en investissements financiers. Nos activités sont couvertes par une assurance de responsabilité civile professionnelle et une garantie financière auprès de la compagnie AIG. Le code APE de l’entreprise est le 7022Z.
www.anacofi.asso.frwww.orias.fr

Montage pour investissement immobilier locatif

L’investissement immobilier locatif possède de nombreux atouts et demeure, pour beaucoup de Français, un placement privilégié. En effet, la pierre a toujours procuré cette sensation rassurante d’un investissement se voulant avisé et prudent, notamment grâce à son côté...

Réforme du divorce 2021 : l’essentiel à savoir

Un divorce, ce n’est jamais une partie de plaisir. Qu’elle soit « à l’amiable » ou non, la procédure de divorce a souvent été synonyme de délais bien trop longs, d’interminable attente, ainsi que de complications administratives et judiciaires en veux-tu en voilà....

Déficit foncier : Définition, Calcul et Exemple

Le déficit foncier, voilà typiquement le genre de terminologie que l’on entend, lit ou voit à la télévision dans un reportage, à la radio, ou bien dans un article de magazine, que l’on pense connaître alors qu’en fait… on ne sait pas vraiment de quoi il s’agit ! En...